All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:
 

Quand se faire diagnostiquer ?

Les symptômes et signaux d’alerte

La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative touchant le cerveau et entrainant la mort progressive des neurones. Elle est à l’origine de nombreux symptômes, dont certains particulièrement repérables par la famille d’un malade. Dès lors, si vous constatez que vous ou l’un de vos proches présente plusieurs de ces signes, nous vous recommandons de consulter un médecin.

 1e signe : les pertes de mémoire

Ces oublis perturbent la vie quotidienne. La personne malade est incapable d’acquérir de nouvelles informations et elle a de plus en plus de difficultés à se souvenir des faits récents. Ces troubles de la mémoire s’accompagnent parfois de ce que l’on appelle l’anosognosie. C’est à dire que la personne malade ne se rend pas compte de la sévérité de ses problèmes de mémoire, qu’elle a tendance à attribuer simplement à son âge. N’ayant pas conscience du caractère pathologique de ses difficultés, la personne accepte mal l’aide et les mises en garde de ses proches contre certaines situations à risques, telles que la cuisine au gaz ou la conduite automobile.

 

2e signe : les troubles du langage

La personne atteinte de la maladie a du mal à trouver ses mots. Elle présente depuis peu des problèmes pour s’exprimer. Cette aphasie peut entrainer une perte progressive de la parole.

 

3e signe : la perte de la faculté de jugement

La personne malade voit sa capacité à évaluer justement les situations diminuée. Elle souffre de troubles du raisonnement.

 

4e signe : les difficultés dans la planification ou la résolution de problèmes

La personne malade peine beaucoup à planifier un simple rendez-vous ou à résoudre les petits problèmes du quotidien.

 

5e signe : le retrait dans le travail ou les activités sociales

La personne malade a l’air de perdre tout intérêt à la vie en société. Elle a tendance à s’isoler et à ne plus participer aux activités qu’elle aime habituellement.

 

6e signe : la désorientation

Le malade a des difficultés à comprendre les relations spatiales et temporelles. Il souffre d’une réelle confusion de temps et de lieux. Il est incapable de se rappeler de la date ou de la saison à laquelle nous sommes.

 

7e signe : les changements d’humeur

La personne malade peut devenir agressive alors qu’elle a toujours été très calme, ou inversement devenir apathique alors que c’était une personne active.

 

8e signe : les difficultés à accomplir des tâches du quotidien

Des troubles dans la réalisation de certains gestes habituels (apraxie) peuvent survenir.

 

9e signe : l’impossibilité de reconnaître des objets ou des personnes familières

Cette perte de reconnaissance est aussi appelée agnosie.

En cas de doute et si vous constatez qu’une personne de votre entourage présente plusieurs de ces symptômes, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un médecin spécialiste.